En passant

[93.1FM[* Pour une radio des communs à Paris

[TRIBUNE]

Pourquoi Zone-AH! soutient le projet de [libre@toi[* d’installer une radio des communs sur la FM parisienne ?

Pour les soutenir aussi, une simple signature suffit. 

Clairement, il faut l’avouer, nous avons peu de temps en ce moment pour alimenter ce site en contenu – pourtant riche depuis le dernier post – mais je me devais de dire pourquoi Zone-AH! soutient le projet de [libre@toi[* d’installer une radio des communs sur la FM parisienne.

Il suffit de reprendre plusieurs points expliqués sur leur site et de constater à quel point Libre@Toi parle tout simplement de nous, jeune association, et de nos actions au quotidien dans l’intérêt général : Zone-AH! – Agriculture urbaine hybride et collaborative, accompagne et facilite la création d’espaces de partage, des espaces de fabrique des communs dans les domaines de l’agriculture et du métabolisme urbains. Zone-AH!, avec ses partenaires, expérimente la ville résiliente de demain en appliquant des méthodes d’innovation collective dont les applications profiteront au plus grand nombre (des communs), que ce soit à Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille, Lausanne… Bruxelles, à travers le réseau que nous mettons en place.

« La radio des communs rassemblera dans sa grille de programmes les voix pour l’instant disparates des chercheurs et des inventeurs de solutions propres à relever les défis écologiques, techniques, sociaux et économiques du monde d’aujourd’hui. »

« La radio des communs rassemblera dans sa grille de programmes les voix pour l’instant disparates des chercheurs et des inventeurs de solutions propres à relever les défis écologiques, techniques, sociaux et économiques du monde d’aujourd’hui. », tous ceux qui « œuvrent pour le maintien et la sauvegarde des Biens Communs et pour une société de la Connaissance fondée sur le partage. »

Libre-à-Toi

En matière de sciences, elle parlera aussi bien « de biologie moléculaire » que « de nanotechnologies, d’économie, de sociologie ou d’histoire, en interaction avec le public », et en mettant à disposition du plus grand nombre le 93.1, surtout à ceux qui ont des choses intéressantes à dire et ceux qui font ce qu’ils ont dit d’intéressant. En général ils n’ont pas de moyen pour assurer leur autopromotion et les messages aussi primordiaux soient-ils ont vite fait de se perdre dans le magma médiatique indigeste que nous subissons, tous médias confondus. Et c’est un ancien journaliste qui le dit, aujourd’hui passé de l’autre côté de la barrière et subissant cette réalité malgré une débauche d’énergie phénoménale au regard de nos capacités pour essayer de faire parler de nos projets d’avenir, un des moyens pour toucher de potentiels financeurs / investisseurs / bienfaiteurs… Rayez les mentions inutiles.

Et puis Libre@Toi parle volontiers de nos actions, comme lors de notre participation à la résidence d’agriculture urbaine du Collectif Babylone sur le toit de la Cité de la Mode et du Design quai d’Austerlitz, le Living Roof, du printemps 2015 au début de 2016. Ils ont pris l’entrée, le plat de résistance, et le dessert. Un reportage complet et inédit d’agriculture urbaine et d’expérience sociale collective au sein d’un tiers-lieux de plein air comme aucun autre média ne l’a fait jusqu’à présent pour nous.

Rien d’étonnant à ce que la radio des Communs proposée par Libre@Toi veuille donner « la parole au monde agricole, dont la visibilité est souvent limitée aux actions commando de le FNSEA, mais qui pourtant est un acteur essentiel dans le maintien et la préservation de la Nature », en parlant d’agriculture biologique, d’agriculture urbaine, d’agroécologie », ou encore de circuits courts, puisque c’est déjà ce que ses animateurs et journalistes faisaient.
Libre@Toi rééquilibre les débats en faisant se rencontrer les parties prenantes des sujets qu’ils abordent en convoquant jusqu’aux acteurs controversés sur les sujets. C’est la seule solution pour leur couverture représentative et objective. Bref c’est du vrai journalisme.

Tables rondes sur la gestion sélective, le retraitement et la valorisation des déchets, conférences sur
l’économie circulaire, l’économie de la fonctionnalité…, et même une réflexion collective sur l’avenir du travail et le développement d’outils collectifs pour l’émancipation des territoires et l’invention de nouveaux modèles économiques en réponse à celui nécrosé, épuisé à l’image des ressources qu’il consomme allègrement, qu’on tente encore de nous imposer. Et on est un imbécile que la radio des communs continuera de combattre comme le fait aujourd’hui L@T.

La radio des communs « propose un espace de partage et d’accompagnement » aux porteurs de « projets innovants relevant véritablement des principes de l’Économie Sociale et Solidaire, c’est-à-dire développant des systèmes vertueux de consommation et de production qui remettent l’humain au centre de leurs activités », qu’ils considèrent comme des « entrepreneurs du nouveau monde », en faisant un tri au-delà des vitrines médiatiques portées par des « entrepreneurs malins ne cherchant qu’à surfer sur la vague des aides officielles que ce nouveau champ de l’économie n’a pas manqué d’émuler », et brouillant le message auprès du grand public non initié.

Libre@Toi parlait de nous, associations, organisations non lucratives, entreprises solidaires et initiatives territoriales… la liste est longue des délaissés de l’audimat, et nous voulons qu’ils puissent continuer de le faire sur le 93.1 à Paris auprès d’une plus grande audience, car nos projets méritent vraiment de percer, au bénéfice des citoyens et de notre société.

 Pour les soutenir aussi, une simple signature suffit. 

Bruno,
directeur et cofondateur de l’association Zone-AH!

Un week-end pour les alternatives

Le week-end du 26 et 27 septembre est chargé (encore un) pour Zone-AH!. Bien sûr c’est la fête des jardins, mais nous serons plutôt du côté de la place de la République à Paris, pour Alternatiba et l’arrivée du Tour des alternatives 2015.  Sans compter que dimanche, c’est aussi Paris sans voiture, toujours sur la même place.

logo Paris sans voitures

Vous pourrez nous trouver sur le stand du collectif Babylone, avec nos amis de Vergers Urbains, Toits Vivants, Miel de Quartier, Ecole du Compost… dans le quartier Alimentation et Agriculture.

Si en plus nous parvenons à rendre visite à nos collègues de Synterrae qui animent leur atelier Gestion d’un module aquaponique samedi matin à la Cité de la Mode et du Design, ça sera parfait.

Un we sportif en somme.


alternatiba-plan-26septembre

alternatiba-plan27septembre

Pour finir, et demeurer en roue libre, un petit bonus avec cette vidéo de l’association BLU qui nous parle d’économie circulaire et de design systémique, un concept qui nous inspire beaucoup chez Zone-AH!. Le ZéBU s’en est d’ailleurs emparé. Logiquement on y retrouve Bruno, directeur général de Zone-AH! et porteur du projet, qui présente l’approche systémique de ZéBU et… boit une craftbeer (bière artisanale) parisienne.

Le résultat est de très belle facture, et après la bière aussi, bien évidemment, puisque nous consommons nos craftbeers avec passion mais néanmoins avec modération.