Archives par mot-clé : ZéBU – l’écosystème des brasseries urbaines

Menu antigaspi et bière aux Grands Voisins

Zone-AH! organise une journée inédite consacrée à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à la bière artisanale, le 6 mai 2017, aux Grands Voisins (1). Cet événement, dans l’esprit du ZéBU, le projet porté par Zone-AH! et ses partenaires, se tient dans le cadre de la 4e édition de la Paris Beer Week.

visuel participant officiel de la Paris Beer Week #4
Zone-AH! est un des participants officiels de la Paris Beer Week #4 – Crédit : Bières et Papilles 2017

Le gaspillage alimentaire, c’est Old School

Le menu est alléchant, de la valorisation de fruits et légumes invendus et des drêches d’une brasserie parisienne, dans nos verres et nos assiettes, à la vente de bières artisanales : la ZeBeer, la bière circulaire du ZéBU, et les bières de la brasserie Double Standard.

ZeBeer story
ZeBeer, la bière circulaire du ZéBU, produite par la Brasserie de l’Être (19e) pour Zone-AH!. Cette bière en bouteille de 75 cl consignée « Jean Bouteille » nous permet de communiquer au grand public les fondements de l’idéologie du ZéBU, un projet de métabolisme urbain unique en son genre. zebu-ecosystem.cc

Nos partenaires Food de Rue (2), Biocycle (3), Les Pies (4) et Pepperine (5) sont aux commandes pour préparer un menu antigaspi exceptionnel. Ils proposent également des ateliers de cuisine à la drêche, ou encore une animation VéloMixeur pour préparer vos jus de fruits et légumes bons et frais.

Biocycle anime également un atelier de brassage antigaspi pour fabriquer de la bière avec des pommes de terre et du pain invendus. B Maker (6) nous met à disposition pour l’occasion ses kits de brassage pour les particuliers.

visuel PBW4 Zone-AH! ZéBU
Patchwork des animations proposées par Zone-AH! & Co le 6 mai 2017 aux Grands Voisins pour la Paris Beer Week du ZéBU. Crédit : licence CC BY SA – Zone-AH! 2017

(1) « Les Grands Voisins » est le projet d’occupation temporaire de l’ancien site de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul (3,4 hectares dans le 14e arrondissement), co-piloté par les associations Aurore, Plateau Urbain et Yes We Camp. Dans l’attente des travaux de rénovation en futur quartier de la ville, 600 personnes en situation de précarité bénéficient d’un logement, 180 structures ont accès à des locaux pour implanter leurs activités professionnelles et tout le monde peut profiter à nouveau des espaces extérieurs, du café pour se restaurer et d’une programmation culturelle gratuite.

La cour Robin aux Grands Voisins
La cour Robin des Grands Voisins est le théâtre ce samedi 6 mai 2017 d’un événement inédit autour de la lutte contre le gaspillage alimentaire et pour la bonne bière artisanale. Le tout dans un cadre bucolique et charmant 🙂 – Crédit : licence CC BY SA NC  – Bruno Vitasse / Zone-AH! 2017

Demandez le programme

  • De 11h à 17h

Vente de bières (ZeBeer, Double Standard), de produits alimentaires aux drêches, jus et smoothies antigaspi et l’animation VéloMixeur qui va avec (mixez-vous même vos jus), et peut être d’autres surprises.

  • A partir de 12h

Restauration avec le menu antigaspi et drêches, par exemple Poulydrêches ou des Falafels à la drêche.

  • A 14h et à 15h30

2 ateliers cuisine aux drêches animés par Les Pies et Pepperine.

  • De 14h à 17h

Atelier de brassage antigaspi animé par Biocycle (bière à la pomme de terre et au pain).

Affiche de l'événement antigaspi de zone-AH! & Co - 6 mai 2017


Voir et suivre l’événement sur Facebook : Antigaspi, Food Drêches & Beer


Qui sont les partenaires de Zone-AH! sur cet événement ?


(2) Food de Rue
PoulyDrêches par Food2Rue
Poulydrêches – tempura de poulet / nuggets à la panure de drêches – par Food2Rue. Crédit : licence CC BY SA NC – Bruno Vitasse / Zone-AH! 2016

Food de Rue est un incubateur culinaire d’insertion 100% féminin. Le projet de l’association est à la fois  économique et à vocation sociale. Ses objectifs sont de promouvoir le droit à l’initiative économique et l’insertion professionnelle des publics éloignés de l’emploi, ainsi que des modèles d’alimentation accessibles et durables.
Food de Rue accompagne des femmes éloignées de l’emploi vers les métiers de la restauration commerciale, du commerce alimentaire de proximité et l’entrepreneuriat.
Pour y parvenir, Food de Rue met en oeuvre un modèle économique qui articule un chantier d’insertion par l’activité économique et une coopérative d’activités et d’emploi, avec deux débouchés : l’emploi dans les secteurs de l’alimentation et, pour celles qui voudront aller plus loin, un accompagnement à la création de leur propre micro-entreprise de cuisine de rue.

Facebook : @food2rue / Site internet : food2rue.org


(3) Biocycle
Animation vélo-mixeur par Biocycle
Jus fraîchement vélo-mixé par Biocycle à partir de fruits et légumes invendus. Crédit : Biocycle 2016

Biocycle est le 1er relais du don alimentaire en vélos triporteurs. Association d’intérêt général, Biocycle collecte les invendus des professionnels de l’alimentation (grande distribution, restauration collective, traiteur) et les livre en triporteurs à des associations caritatives du quartier. Chaque semaine, elle collecte ainsi jusqu’à 0,5 tonne de denrées consommables, redistribuée à près de 300 bénéficiaires de l’aide alimentaire. Et avec les invendus impropres au don, elle pratique la sensibilisation à l’antigaspi (collectivités, entreprises, grand public) via les animations VéloMixeurs : la transformation festive de fruits invendus en délicieux jus frais à la force des mollets. Biocycle est membre de Zone-AH!.

Facebook : @asso.biocycle.paris / Twitter : @Biocycle_Asso   / Site internet : www.biocycle.fr


(4) Les Pies
L'équipe des Pies - Pari Beer Week #3
L’équipe des Pies lors de la Paris Beer Week #3, à la Brasserie de l’Être, pour le marché circulaire du ZéBU. Crédit : licence CC BY SA NC – Bruno Vitasse / Zone-AH! 2016

Le projet des Pies est un bar culturel et traiteur itinérant en circuit-court mettant en avant le lien social de proximité. Depuis juillet 2015, Les Pies ont déjà investis une dizaine d’espaces et organisé des événements variés. Le concept est de proposer une animation culturelle émanant des membres de l’association ou en partenariat avec des associations locales, ainsi qu’une offre de restauration alternative. Elles proposent des recettes de saison, cuisinées avec des produits locaux ou trop souvent délaissés (fanes de légumes, drêches de brasseries…). Les Pies visent le zéro gaspillage. Cette offre respecte également le principe de l’économie circulaire.
Le bar cantine itinérant des Pies doit aboutir à l’ouverture d’un bar culturel de quartier à Place des Fêtes (Paris 19e), où l’on peut boire un verre, manger un morceau, écouter de la musique, assister à un événement ou en proposer un.

Facebook : @leprojetdespies


(5) Pepperine
Mise en scène de Pepperine
Pepperine stimule nos sens et réveille notre créativité à travers ses ateliers culino-gustatifs dans l’univers de la bière. Crédit : Pepperine 2017

Pepperine, (Juliette Phuong) anime des ateliers pour déguster, accompagner ou cuisiner la bière artisanale. Grâce à Pepperine vous pourrez découvrir cet univers entre amis, collègues ou parfaits inconnus.
Juliette fait aussi partie de l’association Zone-AH!. Elle s’investit depuis 2016 dans la recherche de financements et de partenariats pour le projet ZéBU.

Facebook : @pepperinefr / Site internet : pepperine.fr


(6) B Maker
B Maker en Seine - treated
Les kits proposés par B Maker permettent à n’importe qui de se mettre facilement au brassage de bière en amateur. Crédit : B Maker 2016

L’entreprise B Maker, crée par Geoffroy et Lucas, propose de découvrir le monde de la bière par le biais de divers ateliers de dégustation ou de brassage. B Maker propose aussi des kits de brassage et des recettes diverses pour faire votre propre bière à la maison.

Facebook : @BMakerfr / Site internet : bmaker.fr


[Flashback] Revivez la Paris Beer Week #3 du ZéBU (mai 2016)

Pour la 3e Paris Beer Week l’année dernière à la même époque, nous avons réalisé avec des partenaires plusieurs événements pour faire connaître notre projet de filière économique innovante dans la gestion et la valorisation des déchets et coproduits des brasseries urbaines (les drêches), et pour la relocalisation des matières premières utilisées dans la fabrication de la bière parisienne. C’est à cette occasion que Zone-AH! a lancé sa bière circulaire, ZeBeer, lors d’un we porte ouverte à la Brasserie de l’Être, son lieu de production.

  • [Vidéo] Dîner ZéBon du 3 mai 2016 à la Teinturerie de Plumes (Paris 18e)

Crédits : Pauline Capaine / Les Dîners Bons, pour Zone-AH! – 2016 – cc paternité, pas de modification

 

ZeBeer Story : du brassage à la distribution de la bière circulaire et locale du ZéBU [Photos – Vidéos]
Les drêches coproduites avec la ZeBeer par la Brasserie de l’Être ont été récupérées pour alimenter un méthaniseur agricole (biométhane), une production de pleurotes, de pain et de gâteaux, et pour préparer des substrats pour l’agriculture urbaine (parmi d’autres utilisations possibles pour leur valorisation). Une séance de test colle / étiquettes pour la bouteille consignée de la société Jean Bouteille et une autre pour la pose participative des étiquettes (collées au lait entier) ont permis à Zone-AH! de distribuer sa bière à temps pour la Paris Beer Week 2016.

CC BY SA NC Bruno Vitasse / Zone-AH! 2016

Le Marché circulaire du ZéBU – 30 avril et 1er mai 2016 @Brasserie de l’Être : avec Jean Bouteille, BLU, Houblons de France et les Houblonniers parisiens, L’Origine du Pain, Atelier Sophie Barthélémy, Les Pies.

CC BY SA NC Bruno Vitasse / Zone-AH! 2016

Le Dîner ZéBon du 3 mai 2016 : un menu gastronomique accordé à la ZeBeer, par Les Dîners Bons (voir aussi la vidéo ci-dessus).

Tous droits réservés – Gaëlle Matata 2016 pour Zone-AH! ( même si on préfère les licences cc pour ces usages)

Paris Beer Week #3 album photos génériques (avec le Grand Final de la PBW #3)

CC BY SA NC – Bruno Vitasse / Zone-AH! 2016

Retour en vidéo sur le dîner ZéBon du ZéBU (2016)

[Vidéo] Un menu gastronomique accordé à la ZeBeer, la bière circulaire du ZéBU, par Les Dîners Bons (devenu Hopup depuis)… C’était le Dîner ZéBon du 3 mai 2016 à la Teinturerie de Plumes (Paris 18e)

Crédits : Pauline Capaine / Les Dîners Bons, pour Zone-AH! – 2016 – cc paternité, pas de modification

 

Notre prochain événement dans le cadre de la Paris Beer Week : le 6 mai 2017 au Grands Voisins !

Soutenez ZéBU sur La Fabrique Aviva

Zone-AH! participe du 14 mars au 11 avril à la 2e campagne d’accélération de projets lancée par La Fabrique Aviva.

Nous présentons le projet ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines, qui entre pour sa 3e année d’expérimentation en phase d’étude et d’opération logistique pour sa plateforme de valorisation des drêches de brasseries à Paris.

Grâce à vos votes de soutien, nous pouvons récolter jusqu’à 50 000 € si nous faisons partie des projets finalistes sur la plateforme de La Fabrique Aviva.

Votez ZéBU sur La Fabrique Aviva !! – https://huit.re/La-Fabrique-aviva-ZeBU-2017

Depuis la fin de 2014, l’association Zone-AH! et une super équipe de partenaires et amis, parmi lesquels… des brasseurs évidemment, mais aussi des amateurs de bière, d’agriculture urbaine et d’économie circulaire,  ont lancé un projet un peu fou : installer une filière coopérative en pleine agglomération parisienne pour gérer en particulier les déchets des brasseries et leurs coproduits, les drêches.

Des besoins d’investissement importants

En 2017 les choses sérieuses commencent pour ZéBU. Nous avons des besoins financiers importants à l’échelle de l’association Zone-AH!. Il s’agit d’abord de terminer le gros des expérimentations sur la valorisation des drêches de brasseries (1), cet « Or urbain » de demain.

L’argent que nous recevrons de La Fabrique Aviva grâce à vos votes nous permettra de financer en partie le prototypage de la future plateforme logistique de traitement de ces drêches à Paris : séchage, puis stockage avant de pouvoir les distribuer dans différentes filières urbaines en tant que nouvelles ressources.

En parallèle, nous allons travailler sur le modèle économique de la future société coopérative qui doit naître du ZéBU.  C’est elle qui permettra à ce rêve mutualisé pour les acteurs de la filière brassicole parisienne de se réaliser.


(1) Les drêches sont le résidu du malt de céréales (orge, blé,…) à l’issue du brassage en début du processus de fabrication de la bière. Les drêches, c’est 90 % de matière organique et un bon rapport carbone/azote. Elles sont riches en protéines et fibres. Elles ont un bon pouvoir méthanogène…

Nous avons plein d’idées pour les utiliser en valorisation dans des nouvelles filières remises au goût du jour ou innovantes. Certaines sont déjà entrées en phase opérationnelle, comme la filière biométhanisation : avec Love your waste, membre de Zone-AH!.

C’est le cas également de la production de champignons : grâce à nos travaux menés depuis 2015, la société Mashrooms fraîchement créée par Jean-Paul Amaral (membre de Zone-AH! et du Team ZéBU) dans le 19e arr. de Paris, La Caverne dans le 18e, V’île Fertile à proximité du Château de Vincennes, ou encore Les Potagers de Marcoussis (91), vont pouvoir commencer à cultiver leurs pleurotes sur des substrats aux drêches de brasseries.

Aussi la valorisation en alimentation humaine de ces coproduits de brasseries prend un tournant très sexy en ce moment même,… et il nous reste encore plein de prouesses à accomplir grâce aux drêches.

Poulydrêches
Poulydrêches – tempura de poulet / nuggets à la panure de drêches – par Food2Rue – cc by sa 2017

Voter pour un, deux, trois… dix projets ?

Les votes durent jusqu’au 11 avril. Après vous être inscrits sur le site de La Fabrique Aviva, vous disposerez de 10 votes que vous pourrez utiliser comme bon vous semble, pour un (ZéBU au hasard) ou plusieurs projets.

Beaucoup de projets participent à cette campagne. Parmi eux  se trouvent probablement pas mal de projets amis, comme nous travaillons en écosystème, et que nous agissons pour l’amélioration du métabolisme urbain. Forcément nous créons plein de connexions entre nos différents projets, à Paris mais pas que (ZéBU et Zone-AH! sont présents ou en interactions rapprochées à Bordeaux, Lyon, Lausanne, Bruxelles, Toulouse, Lille…). Nous hybridons en permanence ! C’est ce qui fait la singularité et la beauté de nos projets. VOTEZ POUR EUX, VOTEZ POUR NOUS 😀

#ForkTheWorld

Rappel du lien pour voter ZéBU (après inscription) sur le site La Fabrique Aviva : https://huit.re/La-Fabrique-aviva-ZeBU-2017

Affiche de campagne 2017 La Fabrique Aviva

Parisculteurs : aquaponie et houblon vainqueurs

Résultats des Parisculteurs 1 – Quand on parle d’aquaponie et de houblon dans la capitale (et aussi de drêches de brasseries), forcément il y a du Zone-AH! et du ZéBU dans l’air.

Certains d’entre vous primo-lecteurs de ce site se rappellent peut-être de Cécile Roux, membre de Zone-AH! qui participait en 2015 à un Hold-Up de MakeSense pour prototyper la communication de son futur projet de ferme aquaponique ?

Et bien « A dream come true », because Cécile est lauréate de l’appel à projets Les Parisculteurs de la Ville de Paris sur le site du réservoir de Grenelle… C’est ce qu’a annoncé Pénélope Komitès, Adjointe à la Maire de Paris Anne Hidalgo en charge des espaces verts, de la nature et de la biodiversité,  en présentant les 33 lauréats de Parisculteurs le jeudi 3 novembre.

Vue satellite réservoir de Grenelle Parisculteurs
Vue satellite du réservoir de Grenelle, dédié aux projets des Parisculteurs, et remporté par le projet GREEN’ELLE de Cécile Roux et son équipe.

La première ferme aquaponique à Paris, accompagnée par Zone-AH!

La ferme Green’Elle de Cécile Roux poussera donc dès 2017 sur le site de l’ancien réservoir des Eaux de Paris dans le 15e arrondissement, à 50 m du marché de la rue de la Convention, pour une distribution hyper locale facilitée de ses poissons d’élevage (carpes, perches, voire des écrevisses), fruits et légumes frais qui seront produits sur l’exploitation .

Les deux bassins de 1 000 m² chacun constituant le réservoir, une fois vidés, pourront accueillir 1 500 m² de cultures hors-sol sous serre, 100 m² de semis et 7 bassins d’aquaculture. Cécile table sur une production annuelle de 3 tonnes de poissons et de 30 tonnes de fruits et légumes de saison.

Outre la vente au marché du coin, les produits Green’Elle seront accessibles sous forme de paniers sur abonnement pour les riverains, par l’intermédiaire d’une plateforme Web ou encore auprès des restaurants.

Télécharger en suivant ce lien le fichier A0 présenté par Cécile au Jury des Parisculteurs.

La ferme aquaponique de Cécile Roux
Cécile Roux

Le Houblon et les champignons urbains, ça vient !

Déjà la Ville de Paris avait savamment organisé « une fuite » d’informations au profit du JDD sur leur site internet avec un article publié le 30 octobre, en révélant les balances fortes pour trois des sites de l’appel à projet des Parisculteurs.

Parmi les sites précocement dévoilé dans le JDD, celui emblématique de l’Opéra Bastille dont les toits vont accueillir une houblonnière verticale de 600 m² pour de la production de bière 😉

Comme le souligne l’association Houblon de France, qui fait partie de l’équipe lauréate et qui a cofondé avec Zone-AH! et Topager la communauté des Houblonniers parisiens, ce n’est pas le seul site qui verra du houblon pousser suite à cet appel à projets des Parisculteurs. Parmi les lauréats, trois projets comportent une micro-houblonnière urbaine sur les toits de Paris.

La micro-houblonnière de 200 pieds sur le toit de l’Opéra Bastille fournira 500 kg de houblon frais aux brasseries parisiennes et à une micro-brasserie installée dans les greniers de l’Opéra.

capture-decran-2016-11-03-14-16-56-png

La brasserie recyclera ses drêches au moins en partie en compost pour les cultures maraîchères du toit (et il semble que le houblon aime bien les substrats drainant aux drêches…). Pour le reste si le toit ne permet pas de tout valoriser sur place en compost, pas de souci le ZéBU s’en occupera !

Les voies de valorisation de ce véritable trésor urbain, nous sommes en train de montrer chez Zone-AH! que ce n’est pas ça qui manquera dans les années à venir. Et c’est tant mieux parce qu’on aime bien les bonnes bières artisanales produites par nos brasseurs urbains et les bonnes drêches qui viennent avec (oui oui ça se cuisine et ça se mange… comme le houblon par ailleurs).

Autre projet fuité par le JDD, La Caverne, une ferme souterraine dans un parking du 18e arrondissement. Imaginée par la startup Cycloponics et dotée notamment d’une champignonnière, cette cathédrale productive enterrée devrait quant à elle intéresser l’un de nos membres, Jean-Paul Amaral. JPA est en train de chercher un espace pour y installer sa brasserie et sa champignonnière (sur drêches de brasseries of course). Il ne lui manque plus que le lieu…

De quoi donner du travail au ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines (voir également le site internet dédié) et à ses partenaires.

Après l’annonce des résultats, Le Monde a de son côté souligné la diversité des projets retenus. Au total, ils devraient permettre de produire et livrer chaque année dans Paris 425 tonnes de fruits et légumes, 24 tonnes de champignons, 3 tonnes de poissons, 95 kg de miel et 8 000 litres de bières, tout en choisissant de mettre en avant… Green’Elle, La Brize / Hop’éra  et La Caverne. 🙂

Certains projets lauréats des Parisculteurs pourront/devront compter sur le ZéBU et les filières que nous développons autour de la valorisation des drêches de brasserie (agriculture urbaine, alimentation en aquaponie, culture de champignons, biomatériaux, alimentation humaine…).