Archives par mot-clé : Microbrasserie

Soutenez ZéBU sur La Fabrique Aviva

Zone-AH! participe du 14 mars au 11 avril à la 2e campagne d’accélération de projets lancée par La Fabrique Aviva.

Nous présentons le projet ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines, qui entre pour sa 3e année d’expérimentation en phase d’étude et d’opération logistique pour sa plateforme de valorisation des drêches de brasseries à Paris.

Grâce à vos votes de soutien, nous pouvons récolter jusqu’à 50 000 € si nous faisons partie des projets finalistes sur la plateforme de La Fabrique Aviva.

Votez ZéBU sur La Fabrique Aviva !! – https://huit.re/La-Fabrique-aviva-ZeBU-2017

Depuis la fin de 2014, l’association Zone-AH! et une super équipe de partenaires et amis, parmi lesquels… des brasseurs évidemment, mais aussi des amateurs de bière, d’agriculture urbaine et d’économie circulaire,  ont lancé un projet un peu fou : installer une filière coopérative en pleine agglomération parisienne pour gérer en particulier les déchets des brasseries et leurs coproduits, les drêches.

Des besoins d’investissement importants

En 2017 les choses sérieuses commencent pour ZéBU. Nous avons des besoins financiers importants à l’échelle de l’association Zone-AH!. Il s’agit d’abord de terminer le gros des expérimentations sur la valorisation des drêches de brasseries (1), cet « Or urbain » de demain.

L’argent que nous recevrons de La Fabrique Aviva grâce à vos votes nous permettra de financer en partie le prototypage de la future plateforme logistique de traitement de ces drêches à Paris : séchage, puis stockage avant de pouvoir les distribuer dans différentes filières urbaines en tant que nouvelles ressources.

En parallèle, nous allons travailler sur le modèle économique de la future société coopérative qui doit naître du ZéBU.  C’est elle qui permettra à ce rêve mutualisé pour les acteurs de la filière brassicole parisienne de se réaliser.


(1) Les drêches sont le résidu du malt de céréales (orge, blé,…) à l’issue du brassage en début du processus de fabrication de la bière. Les drêches, c’est 90 % de matière organique et un bon rapport carbone/azote. Elles sont riches en protéines et fibres. Elles ont un bon pouvoir méthanogène…

Nous avons plein d’idées pour les utiliser en valorisation dans des nouvelles filières remises au goût du jour ou innovantes. Certaines sont déjà entrées en phase opérationnelle, comme la filière biométhanisation : avec Love your waste, membre de Zone-AH!.

C’est le cas également de la production de champignons : grâce à nos travaux menés depuis 2015, la société Mashrooms fraîchement créée par Jean-Paul Amaral (membre de Zone-AH! et du Team ZéBU) dans le 19e arr. de Paris, La Caverne dans le 18e, V’île Fertile à proximité du Château de Vincennes, ou encore Les Potagers de Marcoussis (91), vont pouvoir commencer à cultiver leurs pleurotes sur des substrats aux drêches de brasseries.

Aussi la valorisation en alimentation humaine de ces coproduits de brasseries prend un tournant très sexy en ce moment même,… et il nous reste encore plein de prouesses à accomplir grâce aux drêches.

Poulydrêches
Poulydrêches – tempura de poulet / nuggets à la panure de drêches – par Food2Rue – cc by sa 2017

Voter pour un, deux, trois… dix projets ?

Les votes durent jusqu’au 11 avril. Après vous être inscrits sur le site de La Fabrique Aviva, vous disposerez de 10 votes que vous pourrez utiliser comme bon vous semble, pour un (ZéBU au hasard) ou plusieurs projets.

Beaucoup de projets participent à cette campagne. Parmi eux  se trouvent probablement pas mal de projets amis, comme nous travaillons en écosystème, et que nous agissons pour l’amélioration du métabolisme urbain. Forcément nous créons plein de connexions entre nos différents projets, à Paris mais pas que (ZéBU et Zone-AH! sont présents ou en interactions rapprochées à Bordeaux, Lyon, Lausanne, Bruxelles, Toulouse, Lille…). Nous hybridons en permanence ! C’est ce qui fait la singularité et la beauté de nos projets. VOTEZ POUR EUX, VOTEZ POUR NOUS 😀

#ForkTheWorld

Rappel du lien pour voter ZéBU (après inscription) sur le site La Fabrique Aviva : https://huit.re/La-Fabrique-aviva-ZeBU-2017

Affiche de campagne 2017 La Fabrique Aviva

Voeux de Zone-AH! et du ZéBU

BONNE ANNéE

L’équipe de Zone-AH!, celle du projet ZéBU ainsi que ses partenaires, vous souhaitent une belle et heureuse année 2015, remplie de réussite dans toutes vos initiatives.

[Voir les vœux de Zone-AH! et notre actualité dans notre première newsletter]

Un focus sur le projet ZéBU après 5 mois de préparation

ZéBU (1), c’est le résultat d’une idée qui a germé il y a deux ans, lors de la phase d’étude du projet d’installation de la brasserie Bap Bap, une nouvelle venue à Paris qui vient tout juste de lancer sa production de bière artisanale dans le quartier Oberkampf. Depuis du chemin a été fait, et en septembre 2014, ZéBU est né : un projet collectif et participatif qui regroupe un nombre important de partenaires opérationnels, avec d’autres brasseries comme La Montreuilloise et Outland, et de soutiens d’origines sectorielles et géographiques très diversifiées.

(1) Zone d’étude écosystémique sur le métabolisme des brasseries urbaines

vœux ZéBU 2015
Cliquez sur l’image pour afficher l’animation et les voeux du ZéBU.

ZéBU, c’est tout d’abord un constat :

Les drêches, issues de l’étape de brassage du malt, vont inonder Paris ! C’est qu’elle a de plus en plus de succès la bière de nos artisans brasseurs urbains.

C’est ensuite une volonté :

  • Faire en sorte qu’un produit organique à fort(s) potentiel(s) (agronomique, alimentaire, énergétique,…) ne vienne plus encombrer nos poubelles à déchets ménagers, faute d’autres solutions accessibles en zone urbaine.
  • Aider de manière générale les brasseries urbaines à améliorer leur fonctionnement (métabolisme) pour une réduction de leur impact environnemental.

Notre réponse ?

C’est une filière complète et circularisée de collecte et de valorisation des drêches en milieu urbain, et une optimisation de la gestion des consommables des brasseries pour prévenir leurs déchets à la source. En plus nous souhaitons faire gagner de l’argent aux brasseurs et à d’autres intermédiaires de cette filière !

La Ville de Paris trouve que c’est une bonne idée, puisque avec le Paris Région Lab, elle a retenu notre projet lors de son appel pour l’amélioration de son métabolisme (octobre 2014).

Nous avons même déjà prévu d’exporter librement notre modèle à moyen terme dans les autres villes qui seraient confrontées à leur tour à la croissance des microbrasseries.

DrechesHelloAsso

Un projet citoyen tentaculaire à financer dans l’urgence

Les cinq derniers mois qui ont vu la préparation et le début de mise en place du projet ZéBU ont été complètement fous, à l’image de ce projet ambitieux, de l’ordre de la pieuvre ou de l’hydre au choix. Cinq mois riches d’enseignements, de rencontres, de rebondissements, de stress aussi quand même et ce n’est pas terminé. Car il nous reste tout à financer, dont une première partie de façon assez urgente d’ici mars et le lancement officiel des expérimentations. Oui, officiellement, car vous verrez en lisant les actualités du projet (voir en fin d’article) qu’un de nos partenaires a déjà commencé à prendre les devants. C’est à dire que nous sommes tous impatients de mettre les mains dans les drêches pour faire vivre notre ZéBU.

 

Nous vous invitons à nous suivre, voire à nous rejoindre dans cette aventure citoyenne. La porte vous est grande ouverte.

Cette année 2015 commence à peine et s’annonce prometteuse, mais vivement 2016, car nous avons encore en stock des idées pour nos drêches brassicoles…

logo ZéBU nature NL orangevif[Accédez à la première ZéBUletter, et découvrez les actualités de l’Écosystème des brasseries urbaines]