Archives par mot-clé : Love Your Waste

[HELP] Recherche urgente locaux d’activités

Nous recherchons d’urgence de nouveaux locaux pour héberger les activités de Zone-AH!, Love Your Waste et ÔDésirGN. Ces deux structures sont membres de l’association… Au 15 septembre l’actuel entrepôt d’Alfortville qui est la plateforme de tri de biodéchets de l’entreprise Love Your Waste et accueille l’atelier de fabrication et le stockage de matériaux (upcycling) de Zone-AH! et ÔDésirGN devra être entièrement vidé.

Merci de prendre connaissance, de nos besoins, de nos contraintes respectives, de faire passer l’info dans vos réseaux, dans les délais les plus brefs :-/ En cas d’idée ou de proposition, merci de nous contacter en nous laissant toutes vos coordonnées : hello@zone-ah.org

Nos besoins

Dans l’idéal et pour une complémentarité totale et mutualiste entre nos structures et nos activités tournées sur le recyclage, le réemploi des matières et des matériaux, la lutte contre « les » gaspillages (1), nous voulons trouver un local commun tenant compte de nos différentes contraintes respectives.

Alignement des conteneurs de collecte de biodéchets sur la plateforme de Love Your Waste à Alfortville. (2018)
Alignement des conteneurs de collecte de biodéchets sur la plateforme de Love Your Waste à Alfortville. (2018) – licence CC BY SA NC Zone-AH!

Pour Love Your Waste

  • Entrepôt à partir de 650 m² à mutualiser avec Z-AH! et ÔDésirGN + bureaux attenants à partir de 50 m².
  • Belle hauteur sous plafond pour stockage.
  • Évacuation d’eau ou possibilité d’en installer.
  • Quai de Réception et de chargement.
  • Accès poids lourds pour les acheminements. 
  • LYW utilise des véhicules utilitaires de 20 m3 pour les tournées de collecte.
  • Accessibilité transport en commun pour les équipes.
  • loyer : dans l’idéal 50 €/m²/an, mais intérêt pour regarder des opportunités jusqu’à 100 €/m²/an.

Pour Zone-AH! et ÔdésirGN

Voici nos besoins et contraintes en configuration solo (sans Love Your Waste) :

  • 70 à 100 m² mini d’atelier de fabrication et de stockage de matériel, si possible en hauteur, et espace de déchargement.
  • Prix  = gratuit si possible dans la conjoncture actuelle (2) (en attente de rentrée des créances et paiement des crédits pour Zone-AH!), puis loyer modéré (avec régulation si nécessaire envisageable, ou accord de réciprocité).
  • Accessibilité : préférence pour le 94 ou le 93, en proche couronne si possible.
  • Accès à du triphasé, pour notre granulateur d’expé (16A)… nous avons un tableau pour le plus gros ampérage qui distribue ensuite sur des ampérages plus faibles (32 et 16) et du phasage classique.
  • point de recharge véhicule électrique utilitaire Nissan eNV-200 mutualisé.
Atelier de fabrication partagé entre Zone-AH! et ÔDésirGN sur la plateforme de Love Your Waste à Alfortville (2018)
Atelier de fabrication partagé entre Zone-AH! et ÔDésirGN sur la plateforme de Love Your Waste à Alfortville (2018) – licence CC BY SA NC Zone-AH!

(1) Partager un espace permet de mutualiser les efforts sur l’approvisionnement des matériaux, leur stockage et leur usage en upcycling sur site (sculpture artistiques, tables de tri et modules de gestion des déchets, autres modules dans la démarche Tiers-jardin pour Zone-AH! + mutualisation du matériel logistique : 20 m3, utilitaires électriques, matériel de manutention, outils de fabrication bois…). Réduction de l’impact carbone dans une ou plusieurs activités permettant la récupération, la valorisation des matériaux et des matières organiques localement, la lutte contre le gaspillage alimentaire, le gaspillage des ressources… dans une démarche en économie circulaire et économie sociale et solidaire (association, entreprise Esus embauchant des travailleurs en insertion, …).

Aménagement d'un bureau en mobilier végétal réalisé par Zone-AH! à partir de matériaux de récupération (upcycling). (2019)
Aménagement d’un bureau en mobilier végétal réalisé par Zone-AH! à partir de matériaux de récupération (upcycling). (2019) – licence CC BY SA NC Zone-AH!

(2) Dans l’état actuel des choses Zone-AH! ne peut pas s’engager sur un loyer mensuel pour son atelier : nous sommes toujours en « attente active » de rentrée de nos créances – on parle de plus de 50 000 €, essentiellement dus par l’Ademe d’Île-de-France sur nos subventions de 2018 pour la tenue de l’expérimentation logistique collecte et séchage des drêches de brasseries // projet ZéBU – et paiement de nos crédits. Mais nous avons la perspective d’une activité économique stable pour Love Your Waste sur la fabrication de tables de tri des biodéchets en upcycling (activité en cours, avec plusieurs contrats lancés, certains déjà réalisés, et un gros contrat en cours de lancement pour la ville de Vitry) et autres mobiliers de gestion des biodéchets. L’atelier sert à Zone-AH! pour fabriquer les différents mobiliers, modules ou autres commandes dans le cadre de ses prestations Tiers-jardin (aquaponie, mobiliers végétalisés paysagers et de production alimentaire, autres équipements en upcycling), ou encore à préparer les éléments scénographiques pour ses expositions (concours de design ZéBU pour des brasseries zéro déchet).

Tables de tri pour les biodéchets réalisées en upcycling par Zone-AH! pour les clients de Love Your Waste. (2019)
Tables de tri pour les biodéchets réalisées en upcycling par Zone-AH! pour les clients de Love Your Waste. (2019) licence CC BY SA NC Love Your Waste

Rappel des faits

Love Your Waste doit quitter Les Jardins d’Alfortville (71 rue Etienne Dolet), siège de sa plateforme de tri des biodéchets en vue de leur valorisation. La fin du bail sera effective au 30 septembre. La plateforme héberge également les activités de Zone-AH! et ÔDésirGN, le projet de Yoni Doukhan (atelier et stockage). Les copropriétaires ont mis la pression sur le bailleur de LYW pour qu’il ne renouvelle pas le contrat de location de l’entreprise de gestion des biodéchets, au prétexte que son activité est source de nuisances olfactives (le site n’est pas qu’industriel, des bureaux et salles de danse se trouvent à l’aplomb de la plateforme au-dessus de l’entrepôt).

Il faut tout vider pour le 15 septembre.

Outre un délai déjà très court en période de grandes vacances, la recherche de locaux est rendue encore plus difficile par la participation de Zone-AH! à la Paris Design Week avec son exposition finale du concours de design ZéBU du 5 au 14 septembre chez Villette Makerz.

En cas d’idée ou de proposition, merci de nous contacter en nous laissant vos coordonnées :

hello@zone-ah.org / Bruno Vitasse au 06 12 43 56 15.

#AleaJactaEst

Paris Beer Week #5 : on re-drêche la table !

Zone-AH!, ZéBU et leurs partenaires remettent le couvert en 2018 pour la Paris Beer Week #5. L’événement brassicole francilien tant attendu des amateurs de mousses artisanales et de tout l’univers de la « craft beer » se tient cette année du 1er au 10 juin !

 

Pour la Paris Beer Week #4 – il y a déjà un an et un mois – nous avions mobilisé notre écosystème autour d’une journée sur la thématique anti-gaspillage alimentaire : « Antigaspi, Food, Drêches & Beer ».

Cette année, vous retrouverez cette thématique lors d’une soirée à ne pas manquer chez notre partenaire membre Food de Rue, à La Panaméenne dans le 14e, le vendredi 8 juin à partir de 17h, avec Biocycle et la bière Michel pour des démonstrations antigaspi live et un dîner confectionné à base de drêches.

 

 

Mais pour ce cru de ZéBU @Paris Beer Week #5, notre équipe a surtout mis l’accent sur LA thématique de l’année pour le projet, son fil rouge : le séchage des drêches de brasseries et leur valorisation dans différents débouchés que nous testons en ce moment même sur notre plateforme d’Alfortville (94) !

Un premier événement le 6 juin à 14h guidera les participants dans les méandres historiques des caves souterraines de Sèvres dites du Roy, ayant abrité la Brasserie de la Meuse, à l’occasion d’une visite échange autour de l’histoire de la brasserie locale et de la valorisation des drêches à travers les temps.

Un autre rendez-vous fixé par la Team ZéBU pour cette Paris Beer Week #5, les 7 et 8 juin en début d’après-midi, proposera une démonstration de séchage et valorisation des drêches sur la plateforme d’Alfortville, et des échanges conviviaux autour de la gestion des biodéchets avec nos partenaires AEFEL, Love Your Waste (membres de Zone-AH!) et DM Compost.

 

 

Vous pourrez également nous retrouver avec une presse DIY et une tipissotière aux drêches, toilette sèche expérimentale avec les Gandousiers en exclusivité lors du Grand Final  de la Paris Beer Week #5 du 9 au 10 juin au 104 dans le 19e.

 

Tous nos événements de la Paris Beer Week #5 en détails :

1 – Soirée d’ouverture du “Drêches Urban Fork Festival” (DUFF) @La Panaméenne

–> Événement Facebook

2 – Beer & Drêches (Hi)Stories @Sèvres

–> Événement Facebook / Réservation obligatoire sur Helloasso

3 – Démonstration de collecte & traitement des drêches de brasserie [ZéBU Camp] @Alfortville

–> Événement Facebook / Réservation obligatoire sur Helloasso (7 juin et 8 juin)

 

[Rappel] ZéBU, c’est quoi ?

Depuis 2015, Zone-AH! porte le projet ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines. ZéBU veut aider les microbrasseries urbaines à réduire leur production de déchets. Comment ? En leur proposant une alternative pour que leurs drêches (les résidus du malt après le brassage) soient valorisées plutôt que jetées ou incinérées. Parallèlement à la création de cette filière économique de gestion des déchets et de collecte/valorisation des drêches, le projet ZéBU travaille aussi à relocaliser la production des matières premières pour faire de la bière parisienne (houblon, céréales brassicoles, malterie…).

http://zebu-ecosystem.cc

ZéBUktoberfest : commun air de ZéBU

La Maison des Acteurs du Paris Durable a accueilli le samedi 10 octobre une nouvelle rencontre organisée par l’équipe porteuse du projet ZéBU : la ZéBUktoberfest. 

Cet événement « Business to Business », destiné aux microbrasseurs parisiens et voué à accélérer leur participation à l’expérimentation, s’est déroulé dans le cadre de la manifestation Le Temps des communs, pour insister sur le caractère libre, opensource et reproductible (le moment venu) des innovations du ZéBU pour la filière brassicole urbaine. Nous avons souhaité marquer son esprit d’ouverture par un « hack » contrepied de la célèbre manifestation Oktoberfest qui se déroulait en même temps à Paris dans un cadre bien éloigné des brasseries artisanales urbaines, au service desquelles se met le ZéBU, dans un contexte réglementaire contraignant pour toutes à compter du 1er janvier 2016.

C’était aussi l’occasion pour nous de faire un premier bilan d’étape et des avancées du ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines, un an après le lancement du projet, avec le soutien de la Ville de Paris et Paris&Co.

Carte d’identité

  • Nom de code : #ZéBUktoberfest
  • Quand : 10 octobre 2015 16h – 18h30
  • Où : Maison des Acteurs du Paris Durable
  • Pourquoi : Accélérer la participation des brasseurs parisiens
  • Qui : ZéBU avec les brasseurs parisiens et un partenaire opérationnel (collecteur)
  • Comment : Hack officiel par ZéBU de l’OktoberFest (8-18/10), pendant la manifestation Le Temps des communs

En faire un événement fédérateur avec les brasseurs, montrer l’intérêt qu’ils ont à se fédérer pour tirer les coûts, l’intérêt pour que ça avance des partenaires suisses et belges.

Format présentation, apéro, discussion

Deux axes

Pour en savoir plus sur cet événement ZéBU : consultez le hackpad dédié dans lequel nous affichons au fur et à mesure les formats de rendu produits pendant la rencontre.

La rencontre a mobilisé 10 personnes, dont 3 brasseurs de 2 brasseries (De l’Être représentant Panam Brewing Company pour la #BrewingVilletteConnection, et Brew Unique dans le Sentier) ainsi qu’un partenaire opérationnel (Love Your Waste). Plusieurs brasseries étaient excusées, comme Bap Bap, La Montreuilloise, Outland, La Goutte d’Or, Parisis, ainsi que des brasseries de pays voisins :  La Nébuleuse (Lausanne), ainsi que Bruxelles Beer Project (Bruxelles) en pleine préparation de son inauguration le 24 octobre. La Parisienne, Demory, et Gallia ont manifesté leur intérêt, Brasserie La Baleine et Parisis  pour la partie valorisation des drêches.

Une rencontre de qualité, un noyau dur à consolider

La mobilisation des brasseurs en-deçà de nos attentes pour cet événement n’a pas altéré la qualité et l’efficacité des échanges entre les participants (suivez la mise en ligne du compte rendu à travers le hackpad mis à jour régulièrement, voir ci-dessus). Cela dit, reconnaissons qu’il va nous falloir songer à organiser nos rencontres avec les brasseurs un autre jour que le samedi.

Capture d'écran de la page d'attente du site ZéBU CH
Le fork suisse du ZéBU arrive. ZéBU CH

Plus triste, nos amis suisses du projet ZéBU CH, porté par Hackuarium (Yann Heurtaux) et Brasserie La Nébuleuse, n’ont pu se joindre à nous comme il était prévu depuis le début (ils étaient co-organisateurs de cet événement ZéBUktoberfest, qui devait leur permettre d’afficher officiellement leur entrée dans le ZéBU écosystème).

ZéBUktoberfest 2015 - Temps des Communs 1

Cet après-midi de rencontre s’est déroulé entre présentations des participants, du ZéBU (état des lieux, aspects B to B, business models), et négociations entre les brasseurs et Love Your Waste, notre partenaire dans l’expérimentation collecte des drêches et biométhanisation, pour finir sur un débriefe en mode discussion ouverte.

ZéBUktoberfest 2015 - Temps des Communs 3

En fin d’après-midi, après la séance, nous avons bu de la bière (comme un peu plus tôt pendant la discussion-apéro). Nous avons dégusté une IPA de La Parisienne pour certains, et une rousse de La Parisienne pour les autres. La Parisienne qui devait peut-être venir ce samedi nous a beaucoup manqué, et c’est totalement un hasard que nous ayons pu  boire deux des bières de cette brasserie du 13e juste après la clôture de notre événement.

ZéBUktoberfest 2015 - Temps des Communs 5

 

(Voir en bas de cet article un message subliminal du ZéBU et de Love Your Waste à l’attention de La Parisienne)

 

Libre@Toi a couvert la 1ère rencontre opensource ZéBUktoberfest —> Une interview à venir de Bruno, porteur du projet ZéBU, et un article sur leur site. Un rv à prendre pour une émission de La Voix du LAT.

 

ZéBUktoberfest 2015 - Temps des Communs 4

 

Présentation ZéBU et état des lieux (DIAPORAMA) :

ZéBUktoberfest - Présentation état des lieux ZéBU - 10 oct. 2015

 

[Message d’invitation aux brasseurs franciliens pour cet événement – extrait]

« Nous souhaitons que cette rencontre soit pour vous l’occasion de discuter entre professionnels de la brasserie sur des notions comme la logistique à mettre en place [pour collecter vos drêches], et les notions économiques qui tournent autour :

      • coût de la collecte, en se regroupant pour le tirer vers le bas,
      • bénéfice de la valorisation du coproduit drêche pour les brasseurs dans une logique de coopérative et d’économie circulaire. »

 

Love Your Waste : message on a bottle (of beer)

ZéBUktoberfest 2015 - Temps des Communs 6