Archives par mot-clé : La Montreuilloise

ZéBUktoberfest : commun air de ZéBU

La Maison des Acteurs du Paris Durable a accueilli le samedi 10 octobre une nouvelle rencontre organisée par l’équipe porteuse du projet ZéBU : la ZéBUktoberfest. 

Cet événement « Business to Business », destiné aux microbrasseurs parisiens et voué à accélérer leur participation à l’expérimentation, s’est déroulé dans le cadre de la manifestation Le Temps des communs, pour insister sur le caractère libre, opensource et reproductible (le moment venu) des innovations du ZéBU pour la filière brassicole urbaine. Nous avons souhaité marquer son esprit d’ouverture par un « hack » contrepied de la célèbre manifestation Oktoberfest qui se déroulait en même temps à Paris dans un cadre bien éloigné des brasseries artisanales urbaines, au service desquelles se met le ZéBU, dans un contexte réglementaire contraignant pour toutes à compter du 1er janvier 2016.

C’était aussi l’occasion pour nous de faire un premier bilan d’étape et des avancées du ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines, un an après le lancement du projet, avec le soutien de la Ville de Paris et Paris&Co.

Carte d’identité

  • Nom de code : #ZéBUktoberfest
  • Quand : 10 octobre 2015 16h – 18h30
  • Où : Maison des Acteurs du Paris Durable
  • Pourquoi : Accélérer la participation des brasseurs parisiens
  • Qui : ZéBU avec les brasseurs parisiens et un partenaire opérationnel (collecteur)
  • Comment : Hack officiel par ZéBU de l’OktoberFest (8-18/10), pendant la manifestation Le Temps des communs

En faire un événement fédérateur avec les brasseurs, montrer l’intérêt qu’ils ont à se fédérer pour tirer les coûts, l’intérêt pour que ça avance des partenaires suisses et belges.

Format présentation, apéro, discussion

Deux axes

Pour en savoir plus sur cet événement ZéBU : consultez le hackpad dédié dans lequel nous affichons au fur et à mesure les formats de rendu produits pendant la rencontre.

La rencontre a mobilisé 10 personnes, dont 3 brasseurs de 2 brasseries (De l’Être représentant Panam Brewing Company pour la #BrewingVilletteConnection, et Brew Unique dans le Sentier) ainsi qu’un partenaire opérationnel (Love Your Waste). Plusieurs brasseries étaient excusées, comme Bap Bap, La Montreuilloise, Outland, La Goutte d’Or, Parisis, ainsi que des brasseries de pays voisins :  La Nébuleuse (Lausanne), ainsi que Bruxelles Beer Project (Bruxelles) en pleine préparation de son inauguration le 24 octobre. La Parisienne, Demory, et Gallia ont manifesté leur intérêt, Brasserie La Baleine et Parisis  pour la partie valorisation des drêches.

Une rencontre de qualité, un noyau dur à consolider

La mobilisation des brasseurs en-deçà de nos attentes pour cet événement n’a pas altéré la qualité et l’efficacité des échanges entre les participants (suivez la mise en ligne du compte rendu à travers le hackpad mis à jour régulièrement, voir ci-dessus). Cela dit, reconnaissons qu’il va nous falloir songer à organiser nos rencontres avec les brasseurs un autre jour que le samedi.

Capture d'écran de la page d'attente du site ZéBU CH
Le fork suisse du ZéBU arrive. ZéBU CH

Plus triste, nos amis suisses du projet ZéBU CH, porté par Hackuarium (Yann Heurtaux) et Brasserie La Nébuleuse, n’ont pu se joindre à nous comme il était prévu depuis le début (ils étaient co-organisateurs de cet événement ZéBUktoberfest, qui devait leur permettre d’afficher officiellement leur entrée dans le ZéBU écosystème).

ZéBUktoberfest 2015 - Temps des Communs 1

Cet après-midi de rencontre s’est déroulé entre présentations des participants, du ZéBU (état des lieux, aspects B to B, business models), et négociations entre les brasseurs et Love Your Waste, notre partenaire dans l’expérimentation collecte des drêches et biométhanisation, pour finir sur un débriefe en mode discussion ouverte.

ZéBUktoberfest 2015 - Temps des Communs 3

En fin d’après-midi, après la séance, nous avons bu de la bière (comme un peu plus tôt pendant la discussion-apéro). Nous avons dégusté une IPA de La Parisienne pour certains, et une rousse de La Parisienne pour les autres. La Parisienne qui devait peut-être venir ce samedi nous a beaucoup manqué, et c’est totalement un hasard que nous ayons pu  boire deux des bières de cette brasserie du 13e juste après la clôture de notre événement.

ZéBUktoberfest 2015 - Temps des Communs 5

 

(Voir en bas de cet article un message subliminal du ZéBU et de Love Your Waste à l’attention de La Parisienne)

 

Libre@Toi a couvert la 1ère rencontre opensource ZéBUktoberfest —> Une interview à venir de Bruno, porteur du projet ZéBU, et un article sur leur site. Un rv à prendre pour une émission de La Voix du LAT.

 

ZéBUktoberfest 2015 - Temps des Communs 4

 

Présentation ZéBU et état des lieux (DIAPORAMA) :

ZéBUktoberfest - Présentation état des lieux ZéBU - 10 oct. 2015

 

[Message d’invitation aux brasseurs franciliens pour cet événement – extrait]

« Nous souhaitons que cette rencontre soit pour vous l’occasion de discuter entre professionnels de la brasserie sur des notions comme la logistique à mettre en place [pour collecter vos drêches], et les notions économiques qui tournent autour :

      • coût de la collecte, en se regroupant pour le tirer vers le bas,
      • bénéfice de la valorisation du coproduit drêche pour les brasseurs dans une logique de coopérative et d’économie circulaire. »

 

Love Your Waste : message on a bottle (of beer)

ZéBUktoberfest 2015 - Temps des Communs 6 

Voeux de Zone-AH! et du ZéBU

BONNE ANNéE

L’équipe de Zone-AH!, celle du projet ZéBU ainsi que ses partenaires, vous souhaitent une belle et heureuse année 2015, remplie de réussite dans toutes vos initiatives.

[Voir les vœux de Zone-AH! et notre actualité dans notre première newsletter]

Un focus sur le projet ZéBU après 5 mois de préparation

ZéBU (1), c’est le résultat d’une idée qui a germé il y a deux ans, lors de la phase d’étude du projet d’installation de la brasserie Bap Bap, une nouvelle venue à Paris qui vient tout juste de lancer sa production de bière artisanale dans le quartier Oberkampf. Depuis du chemin a été fait, et en septembre 2014, ZéBU est né : un projet collectif et participatif qui regroupe un nombre important de partenaires opérationnels, avec d’autres brasseries comme La Montreuilloise et Outland, et de soutiens d’origines sectorielles et géographiques très diversifiées.

(1) Zone d’étude écosystémique sur le métabolisme des brasseries urbaines

vœux ZéBU 2015
Cliquez sur l’image pour afficher l’animation et les voeux du ZéBU.

ZéBU, c’est tout d’abord un constat :

Les drêches, issues de l’étape de brassage du malt, vont inonder Paris ! C’est qu’elle a de plus en plus de succès la bière de nos artisans brasseurs urbains.

C’est ensuite une volonté :

  • Faire en sorte qu’un produit organique à fort(s) potentiel(s) (agronomique, alimentaire, énergétique,…) ne vienne plus encombrer nos poubelles à déchets ménagers, faute d’autres solutions accessibles en zone urbaine.
  • Aider de manière générale les brasseries urbaines à améliorer leur fonctionnement (métabolisme) pour une réduction de leur impact environnemental.

Notre réponse ?

C’est une filière complète et circularisée de collecte et de valorisation des drêches en milieu urbain, et une optimisation de la gestion des consommables des brasseries pour prévenir leurs déchets à la source. En plus nous souhaitons faire gagner de l’argent aux brasseurs et à d’autres intermédiaires de cette filière !

La Ville de Paris trouve que c’est une bonne idée, puisque avec le Paris Région Lab, elle a retenu notre projet lors de son appel pour l’amélioration de son métabolisme (octobre 2014).

Nous avons même déjà prévu d’exporter librement notre modèle à moyen terme dans les autres villes qui seraient confrontées à leur tour à la croissance des microbrasseries.

DrechesHelloAsso

Un projet citoyen tentaculaire à financer dans l’urgence

Les cinq derniers mois qui ont vu la préparation et le début de mise en place du projet ZéBU ont été complètement fous, à l’image de ce projet ambitieux, de l’ordre de la pieuvre ou de l’hydre au choix. Cinq mois riches d’enseignements, de rencontres, de rebondissements, de stress aussi quand même et ce n’est pas terminé. Car il nous reste tout à financer, dont une première partie de façon assez urgente d’ici mars et le lancement officiel des expérimentations. Oui, officiellement, car vous verrez en lisant les actualités du projet (voir en fin d’article) qu’un de nos partenaires a déjà commencé à prendre les devants. C’est à dire que nous sommes tous impatients de mettre les mains dans les drêches pour faire vivre notre ZéBU.

 

Nous vous invitons à nous suivre, voire à nous rejoindre dans cette aventure citoyenne. La porte vous est grande ouverte.

Cette année 2015 commence à peine et s’annonce prometteuse, mais vivement 2016, car nous avons encore en stock des idées pour nos drêches brassicoles…

logo ZéBU nature NL orangevif[Accédez à la première ZéBUletter, et découvrez les actualités de l’Écosystème des brasseries urbaines]