Archives par mot-clé : Design

[Concours design ZéBU] Demandez le nouveau règlement !

L’association Zone-AH! et ses partenaires ont lancé le 30 janvier 2019 un concours national de design dans le cadre du projet ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines. Après son crowdfunding qui s’est terminé le 4 mars, en voici les conditions de participation mises à jour !

Désormais destiné aux étudiants ET aux diplômés de deux ans au plus, ce concours initialement imaginé autour de 5 thématiques vise à faire émerger des solutions ouvertes pour prévenir, réduire et valoriser les déchets de la filière brassicole, en particulier les brasseries en zones urbaines. Les candidats ont jusqu’au 27 mai 2019 pour y répondre.

Suite au succès partiel de la campagne de crowdfunding sur la plateforme KissKissBankBank qui s’est terminée le 4 mars 2019, le concours de design ZéBU sera essentiellement centré sur la thématique de la valorisation des résidus organiques de la filière brassicole (drêches, houblons…) en biomatériaux.

Instead Furniture, les meubles en drêches de brasseries
Instead Furniture, les meubles brassés. Meubles et sous-bocs biosourcés en drêches de brasseries. Franck Grossel, le créateur, lors du salon Elfondelabière à Marcoussis, le 7 avril 2019 . Crédit photo : licence CC BY SA NC, Zone-AH! 2019

Elle sera accompagnée par le designer Franck Grossel, du projet Instead Furniture, créateur de “meubles brassés” construits à base de drêches de brasserie.

Les candidatures portant sur les 4 autres thématiques d’étude que nous avons tenté de financer (1) seront également reçues et analysées par le Comité d’organisation du concours. Certaines pourront être sélectionnées et leur.s porteur.s promu.s lauréat.s aux côtés de projets traitant purement des biomatériaux. Cinq lauréats au plus concourront pour le Prix du Jury.

Sabrina Michée, créatrice des succulentes et néanmoins écologiques nouilles instantanées aux drêches de brasseries, lors du salon Elfondelabière de Marcoussis, le 7 avril 2019 – Crédit photo : licence CC BY SA NC, Zone-AH! 2019

Une exposition numérique parallèle mettra en avant l’ensemble des posters envoyés par les candidats. Les internautes seront amenés à voter pour leurs posters préférés parmi tous les candidats à l’exception des lauréats du Jury. Le poster vainqueur se verra décerner le Prix du Public.

(1) Les 4 autres thématiques d’étude du concours de design : Prévention des déchets de logistique en amont de la production (flux, processus de production, …) / Valorisation des déchets de logistique inévitables par le réemploi et le surcyclage (upcycling) / Prévention des déchets de logistique en aval de la production (notamment par des comportements usagers) / Valorisation agroalimentaire des drêches par le design culinaire ou en alimentation animale.

Toutes les informations à jours sur le concours de design ZéBU pour une filière brassicole zéro déchet sont disponibles sur le site internet de Zone-AH! :

http://www.zone-ah.org/ZeBU/Concours/

Et notamment les modalités et conditions de participation au concours :

-> Présentation du concours de design ZéBU v2

-> Règlement et formulaire d’inscription au concours v2

Le communiqué de presse à jour présentant le concours est consultable ici à cette adresse.

Dream team pour une filière brassicole zéro déchet lors du salon Elfondelabière à Marcoussis, le 7 avril 2019 : (de g. à d.) Bruno Vitasse (Co-fondateur de Zone-AH! et initiateur du projet ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines), Franck Grossel (Instead Furniture) et Sabrina Michée (Ramen tes drêches). Crédit photo : licence CC BY SA NC, Zone-AH! 2019.

Design x brasseries zérodéchet = concours inédit

L’association Zone-AH! et ses partenaires organisent en 2019 un concours national de design dans le cadre du projet ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines.

Destiné aux étudiants, le concours imaginé autour de 5 thématiques vise à faire émerger des solutions ouvertes pour prévenir, réduire et valoriser les déchets de la filière brassicole, en particulier les brasseries en zones urbaines.

A cette occasion, nous invitons TOUS les étudiants (en design, architecture, ingénierie, cuisine, paysage, etc.), les enseignants ainsi que toutes les personnes ou structures intéressées, à nous rejoindre le 30 janvier 2019 aux Canaux, Maison des économies solidaires et innovantes, pour en savoir davantage sur ce concours inédit !

undefined

[PROGRAMME de la Soirée de Lancement]

– 18h30 –
* Accueil des participants
* Présentation de l’écosystème Zone-AH!, de ZéBU et du Concours de Design avec Les Canaux, Acteurs du Paris durableWoMa, fabrique de quartier, et Villette Makerz.
* Table ronde avec des experts : faire émerger des concepts innovants de prévention et d’exutoires pour la filière brassicole
* Découverte des premiers supports pédagogiques, exposition et cocktail dînatoire.
– Clôture à 20h30 –

Cet événement est GRATUIT.

INSCRIVEZ-VOUS / PLACES LIMITÉES via Hello Asso

Renseignements : hello@zone-ah.org

Pour plus d’informations et la mise à jour des conditions de participation au concours, vous pouvez consulter…

La page du concours ZéBU sur le site de Zone-AH!

ou cet article du 11 avril 2019


Voir le teaser original du concours en vidéo sur Peertube :

Fab City 2018 : une édition passionnante !

Zone-AH! a participé au Fab City 2018, qui s’est tenu du 11 au 22 juillet à Paris, pour montrer le potentiel de l’agriculture dans les nouveaux modèles urbains. Produire localement et tendre vers l’autosuffisance grâce à l’action citoyenne, c’est ce que nous contribuons à développer à Zone-AH!.

D’abord, l’événement a débuté avec une série de conférences sur différents thèmes : l’éco-construction, la mobilité durable,  les énergies renouvelables, l’agriculture urbaine, ou encore la place du numérique dans la ville durable (nous préférons dire « soutenable »). De nombreux intervenants venant du monde entier ont montré que transformer les villes était possible. Ils ont présenté leurs solutions pour tendre vers des villes productives, soutenables et solidaires.

Puis, pendant le Fab City Campus, Zone-AH!, et d’autres acteurs du Collectif Babylone (Vergers Urbains, P2P Foodlab, Toits Vivants,…) avec Veni Verdi, ont fait découvrir au grand public comment ils s’inscrivaient dans la dynamique des Fab Cities ou « Villes fabricantes ». Durant tous les ateliers proposés au sein du district « Food Commons », débats, travaux manuels et partage des connaissances étaient au rendez-vous. Et c’est bien cela qui contribue à changer la façon dont nous pensons ensemble la ville de demain.

Fab City Campus 2018 à la Villette à Paris
Du 14 au 22 Juillet,2018 s’est tenu le Fab City Campus à la Villette – Crédit Photo : cc by sa nc – Bruno Vitasse pour Zone-AH!

Les Fablabs et autres acteurs des Communs ayant participé à cet événement contribuent à opérer une révolution de la relocalisation.  En réponse aux défis environnementaux auxquels nous faisons face, ils façonnent ainsi la ville de demain via leurs innovations. Zone-AH! a présenté quelques projets et invité le public à participer à leur réalisation, comme un séchoir solaire pour le projet ZéBU dédié au séchage des drêches de brasseries et du houblon, ou encore un module aquaponique en matériaux de récup’. Notre volonté à travers ces démonstrations est de sensibiliser le grand public à la consommation locale, loin de la production de masse. Mais il ne suffit pas de convaincre les citoyens. Il faut également que les grandes entreprises (du BTP notamment) s’inscrivent pleinement dans cette réflexion. Les barrières ne sont que culturelles, les Fab Cities ne sont pas qu’un rêve, comme en ont témoigné les diverses démonstrations.

Zoom sur ces démos en photos

séchoir solaire
1er atelier : construction participative d’un séchoir solaire. – Photo : cc by sa nc – par Bruno Vitasse pour Zone-AH!

séchoir solaire monté
Le séchoir solaire est sur pied après sa construction participative. -Crédit Photo : cc by sa nc – par Bruno Vitasse pour Zone-AH!

robotique dans le monde agricole
Présentation globale de la thématique de la robotique dans le monde agricole par Peter Hanappe de P2P Foodlab et Sony CSL (avec FarmBot, et le projet LettuceThink à l’image). Photo : cc by sa nc – par Bruno Vitasse pour Zone-AH!

module aquaponique BIBA
Deuxième atelier proposé par Zone-AH! : la construction d’un module aquaponique BIBA (Bag In Box Aquaponics – cc by sa nc – Aquaponia.asbl).- Photo : cc by sa nc – par Bruno Vitasse pour Zone-AH!

 culture de champignons
Troisième atelier autour de la culture de champignons (pleurotes) sur du marc de café. – Photo : cc by sa nc – par Bruno Vitasse pour Zone-AH!

fructification pleurotes
Une fois la « recette » terminée, il suffit d’attendre que les pleurotes poussent et sortent des bouteilles / Avec le concours de Mashrooms et BLU. – Photo : cc by sa nc – par Bruno Vitasse pour Zone-AH!

connaître les drêches de brasserie
Le dernier atelier proposé a permis au grand public de tout savoir sur les drêches de brasserie / Avec Aliénor Morvan, jeu de carte pour débrider la créativité de jeunes designers à l’occasion d’un concours d’upcycling avec les déchets de brasseries. Il sera lancé à la rentrée en septembre 2018 ! – Photo : cc by sa nc – par Bruno Vitasse pour Zone-AH!

marché bio et local
Fab City Campus s’est terminé en beauté au district « Agriculture urbaine » avec un marché bio et local pour régaler les papilles. – Photo : cc by sa nc – par Bruno Vitasse pour Zone-AH!

Fab City 2018, c’est fini. Mais les initiatives, elles, resteront présentes. Espérons qu’elles vont bien s’ancrer dans les esprits et pratiques de tou.te.s !


Auteur : Maud Rebibou

Tiers-Jardins à l’honneur de la 10e Biennale Design

Zone-AH! délocalise ses bureaux à la Cité du Design de Saint-Etienne du 20 mars au 7 avril, à l’occasion de la 10e édition de la Biennale Internationale Design. La thématique cette année : « Working Promesse« , autour des « Mutations du Travail« . Parmi nos interventions durant le IN de cette Biennale, nous présentons une déclinaison de nos prestations Tiers-Jardins pour les entreprises : Conception, prototypage et fabrication participative d’un module tiers-jardin.

Qu’est-ce que les tiers-jardins demanderez-vous à juste titre ? Ils sont une typologie de tiers-lieux (Oui, mais c’est quoi un tiers-lieux ? – Bon ça va maintenant ;-p).

Le tiers-lieu ne se définit pas par ce qu’il est « mais par ce que l’on en fait » – Proverbe de concierge. cc by sa nc – Bruno Vitasse 2017.

Justement, à ce propos. L’Expérience des Tiers-Lieux, Fork The World ! est l’une des dix étapes à découvrir à la Cité du Design lors de cette Biennale 2017, qui se tient du 9 mars au 9 avril à Saint-Etienne.  Le co-commissariat de cette exposition est assuré par le collectif RDC, le tiers-lieu Open Factory et la Cité du design. [Source]

« L’expérience Tiers-Lieux, Fork The World ». Exposition du 9 mars au 9 avril 2017 dans le cadre de la 10e Biennale Internationale Design à Saint-Etienne. Thématique générale : « Working Promesse – les mutations du travail ». cc by sa nc – Bruno Vitasse 2017.

 

L’intervention de Zone-AH! sur cette Biennale se décompose en trois temps :

  1. Dans une conférence : état des lieux et analyse prospective des tiers-lieux (le 22 mars matin).
  2. Un atelier collaboratif Tiers-Jardins : Agriwork, AgriFork, mon module d’agriculture urbaine au bureau (du 22 mars au 2 avril). Conception, prototypage et fabrication participative d’un module tiers-jardin.
  3. Une patte dans l’exposition Fork The World (durant toute la Biennale) : Fork the BioCircle ou quand les brasseries urbaines et leurs drêches s’incrustent dans un CyberGarden en même temps qu’une presse à insectes (Avec La M[Y]NE de Villeurbanne – ex La Paillasse Saône, et le Collectif Bam).

Habillage 10e Biennale Design, Working Promesse – les mutations du travail, sur les vitres du tram T2 en direction de la Cité du Design – cc by sa nc – Bruno Vitasse 2017.

Une (cir)conférence sur les tiers-lieux avec Zone-AH! et invités

Une conférence-échange se tiendra dans la matinée du 22 mars au Mixeur. Elle permettra de faire l’état des lieux des ressources et des compétences en matière de tiers-lieux, d’en faire une analyse prospective et de déterminer les enjeux auxquels ces tiers-lieux doivent répondre.
Une fenêtre sera dédiée spécialement à l’agriculture urbaine dans les tiers-lieux et par les tiers-lieux, en écho à la partie de l’exposition Fork The World qui traite de ce sujet.

Intervenants pour la partie agriculture urbaine : Sébastien Goelzer (Vergers Urbains, Toits Vivants, co-fondateur du Collectif Babylone), Valentin Martineau (Collectif Bam), Peter Hannape (P2P Foodlab, UrbanCommonsFactory), Bruno Vitasse (Zone-AH!, ZéBU, l’écosystème de brasseries urbaines).

Le Mixeur, espace hybride stéphanois à l’entrée de la Cité du Design, où se tiennent la conférence sur les tiers-lieux du 22 mars, et la partie conception et prototypage de notre atelier tiers-jardin. cc by sa nc – Bruno Vitasse 2017.

Agriwork, AgriFork, les Tiers-Jardins s’incrustent dans le IN et font leur mutation du travail

Zone-AH! & Co vous propose de participer au processus d’implémentation de ses prestations autour des Tiers-Jardins (1), à travers un atelier en deux phases de conception, prototypage rapide et réalisation d’une commande passée par l’OpenFactory, l’espace de fabrication partagé de la Cité du Design.

Les 22, 23 et 24 mars durant la semaine Entreprises seront dédiés à la conception collaborative du module tiers-jardin (cahier des charges, 3D, maquette du prototype) – Lieu : Le Mixeur.

 

Cliquez sur l’image pour accéder à la page de cet événement sur Facebook.

 

La fabrication du module suivra du 27 mars au 2 avril (semaine Modes de vie et Territoires) à l’OpenFactory.

Cliquez sur l’image pour accéder à la page de cet événement sur Facebook.

 


(1) Les tiers-jardins sont une typologie de tiers-lieux, un concept ouvert d’espaces à la fois dédiés à l’agriculture urbaine, au travail, à la collaboration et à la détente, issu de l’hybridation des espaces de vie et des espaces de biodiversité au service de leurs usagers. Ils permettent de remettre l’humain dans la notion de paysage, de revaloriser des lieux de vie qui sont pensés comme non vivants. Ce sont des lieux de mixité totale à la fois sociale et écologique.


Exposition L’expérience des Tiers-Lieux, Fork The World

Dans les 600 m² occupés entre autres par les productions des usagers de La Myne (Villeurbanne, ex La Paillasse Saône), une partie est dédiée aux relations entre l’agriculture urbaine et les tiers-lieux.

L’agriculture urbaine et les tiers-lieux à la 10e Biennale Internationale du Design : opposition entre deux modèles de développement, pôles de compétitivité vs pôles collaboratifs ? cc by sa nc – Bruno Vitasse 2017

Où l’on explique comment de cette relation renaissent les “Commons” hérités du Moyen-Âge, des prés partagés et gérés en commun par les habitants des villages, grâce à la réintroduction dans nos villes des cultures nourricières et des jardins partagés. Les tiers-lieux par la mise à disposition libre des savoirs permettent d’ouvrir un vaste champ d’exploration sur l’agriculture urbaine et les espaces communs en ville.

Jardin partagé sur le toit des Pratiques Artistiques Amateurs, un tiers-lieux au sommet du Centre Perrache à Lyon.

Les acteurs des tiers-lieux en Europe soutenant le développement de l’agriculture urbaine souhaitent rendre nos villes fertiles et comestibles, par une approche exploratoire du métabolisme urbain (fonctionnement symbiotique des activités de la ville). Elle passe par l’intégration des enjeux de l’économie circulaire (sobriété, gestion des déchets et des ressources locales, le Faire soi-même…) pour générer des externalités positives (création de valeurs monétaires locales, emplois non délocalisables) en intégrant les contraintes socio-économiques des territoires qui les hébergent (processus du “faire” tiers-lieu). Dans ce travail de “chirurgie réparatrice”, les circuits-courts de distribution (un intermédiaire au plus) et de proximité renouent les liens entre les consommateurs des villes et les agriculteurs des champs.

 

Schéma double flux circulaire matériaux et matière par le Collectif Babylone
Les projets du Collectif Babylone s’inscrivent dans une logique d’économie circulaire et de métabolisme urbain. Les flux cycliques de matériaux et ceux de la matière organique issus des activités urbaines s’entrecroisent pour fonctionner ensemble.

 

A proximité, le projet DOZE Parc interroge le regard des visiteurs. Développé par La M[Y]NE, Manufacture des Idées et Nouvelles Expérimentations, il est né du projet Art et Science CyberGarden, un jardin suspendu connecté, par David Bartholoméo. « L’installation DoZE parc est une forêt moderne qui donne à voir les problématiques vécues dans les Tiers-Lieux (innovation, DIY, Open source, Blockchain, etc.) ».

DOZE Parc regroupe un ensemble de projets, des cyber-environnements. Il est né du projet Art et Science CyberGarden. L’installation est une forêt moderne qui donne à voir les problématiques vécues dans les Tiers-Lieux. cc by sa nc – Bruno Vitasse 2017.

DOZE Parc regroupe un ensemble de projets (cyber-environnements) développés au sein du tiers-lieu lyonnais : PowerPlant, Micro-hackuaponie, DAISEE, fabrication de matière bactériologique comme le Scoby, etc. Le projet a « pour vocation à étudier des formes de développement des communs et l’activation de boucles d’économie circulaire, en prenant en compte les différentes temporalités des espèces. À l’ère de l’anthropocène, il interroge le lien entre la nature et l’homme, et la manière dont le numérique interagit avec la nature. »

Presse à Insectes par le Collectif Bam – cc by 2016.

Dans l’installation, le Meuble à Insectes proposé par le Collectif Bam (Réalisé par Yoann Vandendriessche et Valentin Martineau) est à la fois une invitation à l’auto-fabrication et à l’auto-production alimentaire, et un hack (piratage littéralement) du projet DOZE Parc avec Zone-AH! et le projet ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines.

« Dans un monde où la production de viande a un fort impact environnemental, ce module invite à cultiver des vers de farine et à les consommer. Ces derniers se posent alors comme une alternative raisonnée pour un apport en protéines. » Ces vers de farine sont nourris grâce aux drêches de brasseries (le résidu du malt après le brassage). C’est la porte d’entrée du hack par le ZéBU qui cherche à valoriser les drêches de brasseries dans nos écosystèmes urbains.

Zone-AH! / ZéBU et Collectif Bam hackent le CyberGarden de DOZE Parc.

Il est une illustration de ces boucles d’économie circulaire que le projet DOZE Parc cherche à activer. Il faut le visualiser un peu comme un phage (virus répliquant constitué de son matériel génétique qu’il vient intégrer dans une cellule cible, laquelle fera la synthèse de sa « protéine virale ») qui vient se brancher au Cybergarden.

Module Hack-huaponie et presse à insectes dans le CyberGarden. cc by sa nc – Bruno Vitasse 2017.

Mais finalement une symbiose se créée entre les deux écosystèmes, puisque les drêches provenant des brasseries (ou des tiers-lieux puisqu’on y trouve bcp de brasseurs amateurs) et les insectes (nourris aux drêches) servent de ressource nourricière dans le Cybergarden (la drêche pour les sols et pour les vers de compost, les insectes nourris aux drêches et transformés par la presse nourrissent les poissons du Micro-hackuaponic system ; insectes, poissons et légumes produits dans le Cybergarden, et les drêches, sont utilisés pour nourrir les usagers des tiers-lieux).

La boucle venant du ZéBU et de l’atelier de transformation des insectes illustre un cas concret/réel de circularisation en cours de la filière brassicole pour la valorisation de ses drêches, poussée par le projet ZéBU porté par Zone-AH!.


[#Dm1TL] La Biennale de Zone-AH!, entre agriculture urbaine et tiers-lieux

Semaine 2 – Des Startup aux Netup / « Design ma pépinière en tiers-lieux », les 22 23 24 mars : conception et prototypage rapide d’un tiers-jardin durant un atelier collaboratif au Mixeur ; Pitch du projet le 24 soir ; Business model le 25 et 26.

Semaine 3 – Modes de vie & Territoires / Agriculture urbaine – Design mon quartier en TL », du 27 mars au 2 avril : construction du module tiers-jardin @OpenFactory

Semaine 4 – Ramdam des Tiers-Lieux (semaine du) 5 avril / représentation Worklab / Grands Voisins / CUBE

Connexion durant toute la biennale d’un écosystème Zone-AH! au Cybergarden de David Bartholoméo installé sur le site de l’exposition Fork The World (ZéBU et les drêches de brasseries,  presse à insectes du Collectif Bam, Hackuaponie).


L’entrée en façade de la Cité du Design de Saint-Etienne. cc by sa nc – Bruno Vitasse