Festival Zero Waste : Zone-AH! y était

Pour la deuxième année, Zone-AH! participe au Festival Zéro Waste. Objectif : partager, diffuser et généraliser les pratiques zéro déchet au  travers de conférences, ateliers, débats, masterclasses, tables rondes et rencontres. Le contexte idéal pour évoquer la question des déchets de brasserie et leur gaspillage. Ce fut chose faite avec notre atelier pratique : « Comment valoriser les drêches de brasserie ? »

 

Le Festival Zéro Déchet, organisé par l’association quasi éponyme Zéro Waste France, s’est ouvert à Paris le jeudi 28 juin au Cabaret Sauvage au parc de la Villette. Il s’est clôturé le samedi 30 juin avec l’atelier pratique proposé par Zone-AH!. Là où la 1ère édition de 2016 donnait les clés d’un nouveau mode de vie et dévoilait le potentiel de la démarche au niveau collectif, cette seconde édition a souhaité aller encore plus loin et réfléchir ensemble aux solutions que l’on peut apporter pour généraliser le zéro déchet et passer à grande échelle.

Ainsi, à 18 heures, Zone-AH! a rassemblé les visiteurs autour de sa presse à paquet auto-construite et de quelques dizaines de kilos de drêches fraîches. L’atelier sur la valorisation des drêches de brasserie a pu alors commencer.

 

Présentation de la presse à paquet – Crédit Photo : cc by sa nc – Benoit Cicilien pour Zone-AH!

 

D’abord, petit récapitulatif sur ce que sont les drêches et leurs (multiples) intérêts, sur la nécessité de collecter ce biodéchet séparément pour rendre possible sa valorisation en énergie, en produits agricoles, en alimentations humaine et animale, ou encore en biomatériaux pour l’écoconstruction.

 

Bruno présente le projet ZéBU et explique aux visiteurs comment valoriser de différentes manières les drêches de brasserie… – Crédit Photo : cc by sa nc – Benoit Cicilien pour Zone-AH!

 

Puis, place à la pratique : c’est au tour des visiteurs de s’activer et de s’essayer au maniement de la presse à paquet ! Mais pourquoi diable faire ce travail laborieux ? Tout simplement pour égoutter les drêches de leur eau et réduire leur poids, mais aussi les sécher et permettre ainsi la stabilisation nécessaire à leur valorisation.

 

… et les visiteurs sont invités à faire eux-même l’expérience de la presse à paquet – Crédit Photo : cc by sa nc – Benoit Cicilien pour Zone-AH!

 

Environ 1 heure plus tard, les enjeux de la gestion des drêches de brasserie et la technique de séchage par pressage étaient connus de tous !

Bravo et merci à tous d’avoir participé à cet événement citoyen et professionnel, que l’on espère voir se répandre partout pour éveiller les consciences et changer les mentalités !


Auteur : Maud Rebibou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.